Tuesday, 21 June 2011

Texte Argumentatif

Droits collectifs vs. Libertés individuelles

Dans le texte « Pour que tout le monde respire », Mario Daigle propose que la société encourage la dénonciation de l’usage du tabac au travail au nom du bien public. Par contre, le droit à la santé, est-elle un juste droit pour délimiter la liberté à une jouissance du tabagisme? Est-ce que les droits collectifs sont supérieurs aux libertés individuelles? D’après moi, la santé est une liberté que toute personne devrait avoir, et le droit à une jouissance de n’importe quel genre est une liberté inférieure à côté de la santé. La compréhension de mon opinion sera connue en avoir les faits sur le droit de la santé avec son importance et sur les troubles de santé parvenue de la fumée secondaire.

Premièrement, chaque citoyen d’une société possède des droits et libertés. Le droit est un ensemble de règles générales qui indiquent ce qui doit être fait dans un cas donné avec des contraintes posées par une institution. Toutefois, en opposition avec le droit, il existe des libertés. La liberté est l’état d’une personne qui ne subit aucunes contraintes et qui est libre de faire ses propres choix. D’après l’article 25 a) de la déclaration universelle des droits de l’homme, toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l’alimentation, l’habillement, le logement, les soins médicaux ainsi que les services sociaux nécessaires. En effet, chaque personne a droit à une santé et à son bien-être, et c’est pour cette raison que des lois sur le tabagisme ont été imposées. Pourtant, ce dont les fumeurs doivent comprendre est que les lois sur le tabagisme sont posées pour assurer que les droits collectifs sont respectés et non pour cibler les fumeurs comme criminels.

En deuxième lieu, les fumeurs viennent mettre en danger la santé la vie des personnes qui inspire la fumée secondaire. Cette fumée secondaire est aussi dangereuse que la fumée volontaire car elle contient jusqu'à 4,000 substances chimiques. Non seulement que cette fumée est toxique, mais elle contient sept fois plus de benzènes, 70 fois plus de nitrosamines et 100 fois plus d’irritants que la fumée inspirée par le fumeur. Cette fumée peut créer des cas du cancer de poumons, de l’asthme et des infections. Au moins la moitié des substances trouvées dans la fumée secondaire sont des produits carcinogènes, alors celle-ci peut causer le cancer. Ceci entraîne a plusieurs conséquences, par exemple, des taxes élevés pour pouvoir payer les soins médicaux de ces gens malades. Ceci est la fondation des sur le tabagisme.

Pour conclure, il faut comprendre que les droits collectifs sont à un niveau de prédominance par rapport aux libertés individuelles, surtout lorsqu’il s’agit de la santé de la personne. Il faudrait plutôt proposer aux fumeurs des façons de les aider et de les encourager à arrêter de fumer. Il nécessiterait également de ne plus donné un
sentiment de menace auprès des fumeurs, mais de pouvoir les guider dans la bonne voie.

No comments:

Post a Comment